Temps de lecture: 2 minutes

Share Button

Communiqué du collectif du 5 novembre :
Une victoire qui ne doit qu’à nous-mêmes !

Marseille, le 13 juin 2019

Suite aux reculs sans précédent de l’État hier (lire le CP inter-asso d’hier) nous avons imposé aujourd’hui la tenue d’une nouvelle réunion avec la Mairie et la Préfecture. Après que nous ayons interpellé le Ministre du logement par une lettre ouverte inter-associative et une campagne de mails lancée par le collectif, l’État a reculé lors de cette réunion houleuse sur l’ensemble des points que ses représentant·es avaient tenté de modifier à la dernière minute (propriétaires occupant·es, sans-papiers, insalubrité, garantie de l’État…). Vu le contexte de défiance totale dû à ce retournement de situation, nous avons également imposé que le texte soit clarifié concernant la prise en charge des personnes sans-papiers et l’accompagnement psychologique. Le respect des droits et de la dignité des personnes délogées, de l’expertise et de l’engagement des citoyens marseillais, ne sauraient être mis sous le tapis ainsi.

Le document final est donc redevenu celui qui avait été adopté par l’Assemblée des délogés du 8 juin ainsi que par l’ensemble des associations et collectifs. Les événements de ces dernières 24heures, qui ont nécessité de remonter jusqu’au cabinet du Ministre, nous prouve encore une fois que nous ne pourrons compter que sur notre mobilisation pour faire appliquer cette charte du relogement. Aucun mandat de confiance ne peut être donné ni à l’État ni à la Mairie. Nous appelons l’ensemble des Marseillais·es à être massivement mobilisé·es ce lundi, dès 8h, devant le conseil municipal afin de nous assurer que ce document soit voté puis que le Préfet le ratifie. Nous appelons également à rester mobilisé·es pour que la Métropole et Mme Vassal s’engagent enfin sur cette charte écrite par et pour les citoyens.

TÉLÉCHARGER le communiqué
Share Button
Communiqué du collectif du 5 novembre : Une victoire qu’on ne doit qu’à nous-mêmes !2 min read

Vous pourrez aussi aimer